samedi 14 MAI 2022 - 20H30

vISITEZ L'exposition cabinets de curiosités à la lampe torche

5,50 € par personne
Réservation obligatoire : 02 37 36 13 25 / CONTACT@MUSEEDELAGUERRE1870.FR

LE PASS VACINAL N'EST PLUS DEMANDÉ
LE PORT DU MASQUE N'EST PLUS OBLIGATOIRE

À l’occasion de la 18e édition de la Nuit européenne des musées, le Musée de la guerre de 1870 vous propose une visite guidée de sa nouvelle exposition « Cabinets de Curiosités ». Pour coller à la thématique nocturne de la soirée, la visite de cette exposition s’effectuera à la lampe torche.

Cette atmosphère sera propice à la découverte des 150 curieux objets qui composent cette exposition :
Au sein de ce joyeux capharnaüm, le visiteur sera guidée auprès d’objets précieux, inquiétants, caustiques mystiques. L’inquiétant, c’est cette drôle de boule noire qui n’est rien d’autre que… l’œil de Gambetta. Le caustique, c’est ce casse-noix en forme de tête de Bismarck ou ce moutardier en forme de cochon coiffé d’un casque… prussien. Le précieux, c’est cette croix en cristal de roche qui abrite des reliques de la vraie croix de la Passion du Christ. Le mystique, c’est ce cilice, cet objet de pénitence ayant appartenu au Général de Sonis ! Derrière chacun de ces objets présentés, il y a une histoire et une anecdote à raconter ! La visite se terminera par la découverte, toujours à la lueur des lampes torches, de la crypte et de l’ossuaire de Loigny.

Pour garantir la sécurité et le confort de visite des visiteurs, le nombre de place est limité.
La réservation est donc obligatoire

mardi 10 MAI 2022 - 20H30

NIETZSCHE & wagner, le couple infernal

conférence par dominique daury

3,50 € par personne
LE PASS VACINAL N'EST PLUS DEMANDÉ
LE PORT DU MASQUE N'EST PLUS OBLIGATOIRE

Le premier, Friedrich Nietzsche, est philosophe, critique culturel, compositeur, poète et écrivain. Le second, Richard Wagner est compositeur, directeur de théâtre, écrivain, chef d’orchestre et créateur du célébrissime festival de Bayreuth.

Leur relation fut d’abord l’histoire d’un « coup de foudre d’amitié masculine forte » suivi d’une période de « lune de miel spirituelle »… Pour le jeune Nietzsche, Wagner est alors un père de substitution et sa musique agit comme une drogue au même titre que… Cosima Wagner, la femme du compositeur avec qui il débute une relation épistolaire équivoque…

Mais l’effet de la drogue Wagner finit par ne plus agir sur Nietzsche. L’amour se transforme peu à peu en haine. Une haine tenace. Nietzsche s’attaque au Wagner nationaliste et antisémite et méprise ce « décadent désespéré tombé en pourriture « … !

Jusqu’à la fin de sa vie, Nietzsche conservera à l’égard du compositeur Wagner et de son épouse Cosima, une attitude ambiguë. Au crépuscule de sa vie, il déclarera : «Je n’ai aimé qu’une fois dans ma vie, et ce fut Wagner »

À l’occasion de cette conférence Dominique Daury, universitaire germanophone, vous invite à voyager au cœur de cette relation tumultueuse pour découvrir l’affrontement et l’œuvre de deux génies de notre histoire culturelle européenne.

vendredi 6 MAI 2022 - 20H30

LE Général de sonis, un dessin extraordinaire

conférence par jean-françois vivier et emmanuel cerisier

3,50 € par personne
LE PASS VACINAL N'EST PLUS DEMANDÉ
LE PORT DU MASQUE N'EST PLUS OBLIGATOIRE

Jean-François Vivier (scenario) et Emmanuel Cerisier (illustration), auteurs d’une bande dessinée historique sur le général de Sonis seront présents au Musée de la guerre de 1870 pour partager le destin de ce personnage si atypique. Cette conférence sera suivie d’une séance de dédicace et découverte du Musée qui abrite de nombreux objets ayants appartenu au général et d’une visite de la crypte où repose aujourd’hui sa dépouille…

Traversant le XIXe siècle, le général de Sonis aura été de tous les combats de l’armée française de l’époque : les campagnes d’Algérie, Solferino, le Maroc et bien sûr la guerre de 1870.

Le 2 décembre 1870, il dirige la charge qui a pour but de rompre l’encerclement des soldats français dans le village de Loigny. Les troupes régulières ayant fui, il reçoit l’aide des anciens zouaves pontificaux et la charge a lieu sous les drapeaux conjoints de la France et du Sacré-Coeur. Cela résume bien l’attachement de ce pieux soldat à la France et à l’Église.

Jean-François Vivier et Emmanuel Cerisier font revivre dans une bande dessinée parue le 20 avril dernier (éditions Plein Vent) l’épopée de ce grand soldat qui conduit le lecteur de la France du Second Empire aux combats de la guerre de 1870 en passant par les paysages enchanteurs d’Algérie.

Dimanche 17 AVRIL ET LUNDI 18 AVRIL 2022 – 15h30

pâques au musée

cHASSE AUX OEUFS DANS LES COLLECTIONS DU MUSée

5,50 € pour les adultes
3 € pour les 6-18 ans
Gratuit pour les moins de 6 ans

le musée SERA EXCEPTIONNELLEMENT OUVERT LE LUNDI DE Pâques

LE PASS VACINAL N'EST PLUS DEMANDÉ
LE PORT DU MASQUE N'EST PLUS OBLIGATOIRE

Le Musée de la guerre de 1870 à Loigny-la-Bataille vous propose une chasse aux œufs dans ses espaces d’exposition. Dix œufs seront dissimulés à côté de dix objets clés du musée. Une occasion de visiter le Musée de la guerre de 1870 de manière ludique et familliale et de parcourir la nouvelle exposition temporaire « Cabinets de Curiosités ».

Pour les plus courageux ou les plus gourmands, il sera possible de prolonger la chasse aux œufs dans le village de Loigny avec un petit parcours près des lieux clés de la bataille du 2 décembre 1870.

Dans les deux cas, au bout du parcours, les participants obtiendront une récompense chocolatée !

Dimanche 27 mars 2022 - 15h30

L'histoire de la création de l'opéra garnier,
joyau du second EMPIRE

Conférence par Régis Rouiller,
membre du Souvenir Napoléonien

3 € par personne le pass vacinal n'EST PLUS DEMANDé
le port du masque n'EST PLUS OBLIGATOIRE

Plongez au cœur de l’un des monuments les plus célèbres de Paris : 

Le 14 janvier 1858, la berline de l’Empereur se dirige vers l’opéra situé rue Le Peletier à Paris. Sur son passage, une machine infernale éclate. Bilan : 8 morts. L’Empereur et l’Impératrice s’en sortent miraculeusement.

Le lendemain, Napoléon III décide de la construction d’un nouvel opéra, C’est le début d’une aventure architecturale, doublée de soubresauts politiques et humains, qui va durer 17 ans et modifier le visage de Paris !

Cette conférence est aussi un voyage au cœur d’une salle de spectacle mythique où les créations lyriques côtoient les récits macabres et légendaires : fantôme de l’opéra, place 13 maudite, lac souterrain…

Régis Rouillier est un passionné de l’Histoire des deux Empires. Il est membre du conseil d’administration du Souvenir Napoléonien et président de sa délégation de Loire-Atlantique.

Dimanche 3 AVRIL 2022 – 15h30

"Frédéric Bazille, génie précurseur de l’impressionnisme"

Conférence par Paul Perrin, conservateur des peintures au musée d'Orsay

3 € par personne
LE PASS VACINAL N'EST PLUS DEMANDÉ LE PORT DU MASQUE N'EST PLUS OBLIGATOIRE

Admirez l’œuvre de l’un des plus grands peintres du mouvement impressionniste.

Nous sommes le 28 novembre 1870 près de Beaune-la-Rolande à l’Est du Loiret. Les combats font rage entre les troupes allemandes du prince rouge Frédéric-Charles de Prusse et l’armée de la Loire. Les balles sifflent : un sergent major du 3e régiment de zouave tombe touché au bras et au ventre. Il meurt quelques instants plus tard. L’homme qui vient de mourir a 29 ans. Il s’appelle Frédéric Bazille. C’est l’un des peintres les plus doués de son époque. 

Une fin bien sombre pour celui qui, toute sa vie d’artiste, joua avec la lumière. Originaire d’une famille de notable de Montpellier, il s’installe à Paris au début des années 1860. Il se détourne rapidement de ses études de médecine pour se consacrer à la peinture. Avec ses amis Monet, Renoir et Sisley, il est l’un des précurseurs du mouvement impressionniste qui s’affirmera dans les années 1870. 151 ans après sa disparition, le Musée de la guerre de 1870 vous propose un voyage au cœur de l’œuvre incandescente de Frédéric Bazille 

Paul Perrin est conservateur des peintures au sein du musée d’Orsay. Il fut le co-commissaire de l’exposition Frédéric Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme présenté entre 2016 et 2017 au musée d’Orsay (Paris), au musée Fabre (Montpellier) et à La National Gallery of Art (Washington D.C).

Autoportrait
Frédéric Bazille (1841-1870)
Huile sur toile
The Minneapolis Institute of Arts

Dimanche 27 mars 2022 - 15h30

L'histoire de la création de l'opéra garnier,
joyau du second EMPIRE

Conférence par Régis Rouiller,
membre du Souvenir Napoléonien

3 € par personne le pass vacinal n'EST PLUS DEMANDé
le port du masque n'EST PLUS OBLIGATOIRE

Plongez au cœur de l’un des monuments les plus célèbres de Paris : 

Le 14 janvier 1858, la berline de l’Empereur se dirige vers l’opéra situé rue Le Peletier à Paris. Sur son passage, une machine infernale éclate. Bilan : 8 morts. L’Empereur et l’Impératrice s’en sortent miraculeusement.

Le lendemain, Napoléon III décide de la construction d’un nouvel opéra, C’est le début d’une aventure architecturale, doublée de soubresauts politiques et humains, qui va durer 17 ans et modifier le visage de Paris !

Cette conférence est aussi un voyage au cœur d’une salle de spectacle mythique où les créations lyriques côtoient les récits macabres et légendaires : fantôme de l’opéra, place 13 maudite, lac souterrain…

Régis Rouillier est un passionné de l’Histoire des deux Empires. Il est membre du conseil d’administration du Souvenir Napoléonien et président de sa délégation de Loire-Atlantique.

Dimanche 13 mars 2022 – 15h30

"Et L'HOMME créa l’Allemagne"

Conférence par Clément Wingler, historien

3 € par personne - PASS VACCINAL DEMANDé

Retracez l’étonnant parcours de celui qui fut le grand artisan de l’unification de l’Allemagne.

Fils d’un propriétaire terrien prussien (Junker) Bismarck connaît différentes vies (diplomate, agriculteur, agitateur conservateur…) avant d’être appelé au poste de ministre-président par le Roi Guillaume de Prusse en 1862.
A ce poste, ce géant d’1m93, amateur de bonne chère et de mots cruels va se transformer en un animal politique impitoyable. Il devient ainsi le chantre du nationalisme allemand. Son influence et son habilité lui permettent de mettre en œuvre une politique d’unification allemande qui débouche sur le conflit franco-prussien de 1870 et la proclamation de l’Empire allemand du 18 janvier 1871.

1871-2022 : quand l’Histoire begaye…

Si le personnage reste méconnu de ce côté du Rhin, son action a contribué à redessiner les frontières de l’Europe et à modifier le destin du vieux continent. Cette politique internationale bismarckienne, aggressive, froide et calculatrice fait écho à la triste actualité internationale du moment. Ainsi, comme le rappelait Karl Marx, si l’Histoire ne se répête pas, elle peut parfois begayer…

Un nouvel écrin pour les conférences du Musée de la guerre de 1870

Désormais, les conférences du Musée de la guerre de 1870 se dérouleront dans une toute nouvelle salle installée dans les jardins du Musée qui offre un panorama sur le champ de bataille de Loigny.