André Ribot (au centre) a connu la guerre de 1870 et l’occupation prussienne. Quatre de ses fils ont combattu en 14-18. Joseph (à D.) a disparu à Verdun en 1916. À partir de la chute du premier Empire jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, chaque génération aura connu un conflit ou une révolution.

Entre deux guerres, entre trois guerres

Une famille de la Conie dans le tourment de l’histoire

Par Alain Bouzy, journaliste, auteur de La Mémoire pour héritage
Par Juliette Clément, directrice de publication de la SAEL

Nous célébrons cette année le centenaire de la fin de la Grande guerre. À cette occasion, Alain Bouzy racontera le destin d’une famille paysanne de la Conie sur plus d’un siècle. Après avoir connu la misère des invasions prussiennes (1815 et 1870) ce fut la mobilisation générale de 1914, le départ des hommes vers le front, le travail des épouses dans les fermes , l’angoisse de la mort d’un père, d’un mari, d’un frère…
Cette plongée dans cette histoire personnelle  permet de comprendre le traumatisme de plusieurs générations de Français perdus dans les tourments de la grande Histoire.

Quand ? Dimanche 27 mai à 15h30

Où ? Musée de la guerre 1870 – Place du 2 décembre 1870, 28140 Loigny-la-Bataille

Combien ? Tarif unique: 2,5 €

Contact

02 37 36 13 25
contact@museedelaguerre1870.fr
www.museedelaguerre1870.fr